3 festivals : le handicap fait son cinéma !

3 festivals : le handicap fait son cinéma !

Résumé : Des festivals de films spécialisés, des longs métrages qui hissent des personnages handicapés en haut de l'affiche. A défaut de faire recette, le handicap semble se frayer un chemin prometteur sur la pellicule.Preuve qu'il n'exclut pas le talent
 
Par le

Il y avait Cannes, Deauville, Venise, Berlin. Il y aura désormais Nîmes ou Lyon. Des rendez-vous moins prestigieux, certes (restons modeste !), mais une ambition tout aussi légitime qui vise à offrir une meilleure visibilité aux questions de handicap. Tandis que Cannes déploie son lot de paillettes, à Lyon, le handicap est à la fête. Tandis que Deauville flatte le talent des stars américaines, Nîmes s'emploie à faire de la différence une aubaine. Ces villes ont toutes un point commun. Elles accueilleront en 2011 un festival du film, long ou court, c'est selon. C'est Nîmes qui a été choisie pour la troisième édition du festival Regards croisés. C'est à Lyon que seront remis les trophées du Festival Handica-Apicil. La plupart de ces créations sont ou seront visibles sur la plateforme vidéo du sitewww.festival-handica.fr.

Festival Handica-Apicil, le court métrage à l'honneur

Le Festival national du court métrage Handica-Apicil, le premier du genre créé en 2003, est une rencontre entre réalisateurs, professionnels et amateurs, personnes handicapées ou non, qui souhaitent échanger, témoigner, sensibiliser le grand public aux particularités du handicap et témoigner de la valeur des personnes handicapées. Différentes catégories sont proposées : court métrage, essai, fiction, témoignage et communication. Vous êtes réalisateur professionnel ou amateur ? Vous avez réalisé un court-métrage entre 2009 et 2011 qui aborde une situation de handicap ? Trop tard ! Le dépôt des candidatures de la 5ème édition s'achevait le 31 mars 2011. Les amateurs se consoleront en votant pour le prix du public le 21 avril, dans les salons d'honneur de la ville de Lyon. La remise des prix aura lieu au même endroit le 26 mai tandis qu'une vidéothèque sera à disposition des festivaliers et une sélection de films sera projetée sur l'espace Festival du salon Handica de Lyon (8 au 10 juin, Eurexpo Lyon), accompagnée de débats et d'animations.

Festival Regards croisés, par les salariés

« Regard croisés, vidéos, métiers et handicaps » est un rendez-vous qui s'impose comme la seule manifestation culturelle permettant aux salariés en situation de handicap d'exprimer leur créativité et leur aptitude au travail. Sous forme de court métrage (reportage, documentaire, fiction, clip vidéo, dessins animés...), les compétiteurs expriment en six minutes, de manière drôle, décalée ou sérieuse, leur vie au travail. La remise des prix de cette troisième édition aura lieu au Novotel Atria de Nîmes les 6 et 7 octobre 2011.

Festival dans la boite, emploi et handicap

Ce challenger, qui a décerné ses premiers prix en juin 2010, relève, quant à lui, d'un autre domaine. Ce « Festival dans la boite, emploi et handicap », récompense les films d'entreprise. Il offre aux DRH, responsables de mission handicap et collaborateurs l'opportunité de mettre en valeur les films réalisés sur l'intégration de personnes handicapées dans leur entreprise. Ces expériences de sensibilisation sont efficaces, mais trop souvent confinées à des visionnages internes. Ce festival permet à ces créations d'être vues par un très large public, composé aussi bien de professionnels, de visiteurs que d'autres entreprises qui sont amenées à utiliser ces DVD pour sensibiliser leur personnel aux questions de handicap. Le prochain Festival dans la Boîte aura lieu en 2012.

Des longs métrages à foison

Et, pour en finir en beauté, avec celui qu'on appelle le Septième art, notons qu'il fait de plus en plus de place au handicap dans ses fictions, jusqu'à lui confier le premier rôle, reprenant le flambeau d'un « Homme de fer » resté longtemps bien seul dans son fauteuil roulant. Aujourd'hui, sur grand écran, les personnages handicapés font comme tout le monde : ils s'aiment, font du sport, provoquent le rire, sont parfois de vrais salauds. Il y a quelques années, Denzel Washington s'illustrait en enquêteur tétraplégique dans « Bones collector ». Samuel L. Jackson, victime de la maladie des os de verre, fut un « Incassable » pas vraiment recommandable. Sophie Marceau et Christophe Lambert s'aiment sans tabou dans « L'homme de chevet ». Les « méchants handicapés » en prennent pour leur grade dans « L'art de la pensée négative ». En ce début d'année 2011, le handicap continue de tenir le haut de l'affiche. Vincent Lindon s'investit dans sa relation avec un jeune patient « enfant de la lune » dans « Permission de minuit » tandis que Régis Wargnier fait courir un jeune athlète aveugle dans « La ligne droite »... La reconnaissance, enfin ! Coupé !

Lien :www.festivalregardscroises.com
Lien :www.festival-handica.fr
Lien :www.festivaldanslaboite.fr
Lien (plateforme vidéo handicap.fr) : http://video.handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit d'Handicap.fr»

 

Partager sur : Viadeo Google Bookmarks LinkedIn Twitter Facebook

Commentaires

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.