Un festival de cinéma pour aveugles à Paris : 27 films !

Un festival de cinéma pour aveugles à Paris : 27 films !

Résumé : Le 5e Festival du film Audiovision Valentin Haüy, du 19 mars au 1er avril 2014, à Paris, propose la projection de 27 films audiodécrits. On compte 1,2 million de personnes en France pour qui la malvoyance ce n'est pas seulement du cinéma !
 
Par le

Rendre accessible le cinéma aux personnes aveugles et malvoyantes, c'est l'objectif du 5ème Festival Audiovision organisé par l'Association Valentin Haüy. Il se tiendra du mercredi 19 mars au 1er avril 2014, à l'UGC Gobelins, à Paris (13). 4,90 euros la séance ! L'occasion de se faire plaisir mais aussi de dresser un bilan sur l'audiodescription en France et sur l'accessibilité à la culture pour les personnes handicapées.

Gravity ou Le Majordome

27 films à l'affiche, 82 projections planifiées sur 14 jours. Parmi les films les plus attendus : Gravity avec Georges Clooney et Sandra Bullock, Le Majordome de Lee Daniels, Jack et la Mécanique du Cœur, film d'animation, ou encore Les garçons et Guillaume à table, avec Guillaume Galienne. Evénement d'utilité publique, ce festival est avant tout une occasion exceptionnelle de rencontres et d'échanges pour tous les publics. A la veille du bilan de la loi 2005 sur l'accessibilité, il sonne comme un avertissement sur le chemin qu'il reste à parcourir dans le domaine de l'accessibilité, et pas seulement motrice.

Malvoyance : tous concernés !

En France, 65 000 personnes sont aveugles et 1,2 million sont malvoyantes. Avec l'augmentation de l'espérance de vie et le vieillissement de la population, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit un doublement du nombre de déficients visuels dans les 25 prochaines années. Près d'un quart des personnes âgées de plus de 75 ans sont atteintes de malvoyance. Les causes majeures de déficience visuelle sont : le glaucome (12,3%), la dégénérescence maculaire liée à l'âge ou DMLA (8,7%), les opacités cornéennes (5,1%), la rétinopathie diabétique (4,8%), la cécité des enfants (3,9%), le trachome (3,6%) et l'onchocercose (0,8%).

Le retard français

L'audiodescription est un procédé qui permet de rendre le cinéma accessible aux personnes aveugles ou malvoyantes grâce à un casque qui transmet un texte en voix-off décrivant les éléments visuels du film : actions, mouvements, expressions, décors, costumes… Alors que l'AVH a introduit ce procédé en France il y a 25 ans sous la marque Audiovision, moins de 10% des films produits sont aujourd'hui audiodécrits. Plus grave encore, moins de 1% des salles de cinéma sont équipées pour les diffuser. Depuis 20 ans, la pratique de l'Audiovision a évolué mais pas suffisamment si l'on compare avec nos voisins européens. La Grande-Bretagne affiche une belle avance dans ce domaine, tandis que l'Allemagne produit davantage de programmes audio décrits pour la télévision.

5e Festival du film Audiovision Valentin Haüy
Du mercredi 19 mars au 1er avril 2014
Cinéma UGC Gobelins - 75013 Paris
4,90 euros la séance

Partager sur : Viadeo Google Bookmarks LinkedIn Twitter Facebook

Sur le même sujet